Les entreprises au coeur de l'ecologie

Ian Culbard, 40 ans, Australien. A CERES il conçoit les programmes pédagogiques, activités et animations pour faire de ce centre le "parc d'attraction" écologique de Melbourne, et de l'Australie.

Un parc d'attraction ecologique

Ian Culbard, 40 ans, est une personne par nature très dynamique et enthousiaste, surtout lorsqu’il s’agit d’énergies renouvelables. Or depuis avril 2007 il peut se consacrer 100% à sa passion car, après avoir été professeur de sciences, il travaille désormais au fameux Centre de protection de l’environnement de Melbourne, CERES. Pendant une journée il nous a guidé dans cet « écoland » qu’il connaît par cœur.

Comment expliquer au mieux ce que représente le centre ? Disons que c’est une expérience assez innovante qui tient chère au cœur des habitants de Melbourne car il s’agit à la fois d’un parc d’attraction consacré à la protection de l’environnement (qui produit lui-même l’électricité nécessaire à son fonctionnement) et d’un endroit communautaire où l’on peut cultiver son potager ou discuter autour d’un bon plat « bio ».

Un « écoland » au service des enfants

Il y a 25 ans, CERES a été construit à l’emplacement même d’une décharge par plusieurs personnes sensibilisées aux énergies renouvelables. Le mouvement a depuis pris de l’ampleur puisque plus d’une centaine de personnes y travaillent désormais. CERES présente désormais des activités traitant de l’eau, de l’habitat, de l’agriculture et de la création d’énergies. Les quatre hectares de cette ancienne décharge sont peuplés de panneaux solaires, d’éoliennes, d’une maison témoin, de serres, etc. Le centre produit sa propre électricité, et en génère même pour la ville de Melbourne les jours de grand soleil.

CERES est ouvert à tout le monde et tous les habitants de Melbourne connaissent bien cet endroit fascinant. Mais l’idée originale a été de faire sortir les élèves de leur école pour que toutes les classes de Melbourne viennent, au moins une fois par an, comprendre l’un des thèmes écologiques grâce à des jeux pédagogiques et à des animateurs expérimentés comme Ian.

Au sein d’une équipe, Ian conçoit et anime les parcours des cinq secteurs du centre : terre, énergie, durabilité, eau et déchets. En général les classes choisissent un secteur sur une journée au cours de laquelle des groupes de 30 sont pris en charge par un animateur. Le concept est simple et percutant : les élèves peuvent expérimenter par eux-mêmes les différentes questions environnementales grâce à des ateliers dans lesquels ils ont un rôle actif, et qui créé un lien entre leur quotidien et le problème soulevé.

ian a ceres

Parcourir toutes les pièces de la « ecohouse » (la maison témoin « verte ») est l’une des activités favorites. Les élèves peuvent tester les différences de consommation d’une ampoule fluorescente ou halogène, actionner la chasse d’eau qui utilise l’eau usagée de la douche ou bien encore ressentir la chaleur dégagée par le mur qui se trouve en face de la fenêtre orientée au Nord (et oui dans l’hémisphère Sud c’est au Nord que les maisons sont orientées pour bénéficier de la lumière et chaleur du soleil).

Un autre exemple d’activité concerne les énergies renouvelables qui occupent une place importante dans le centre. Grâce à un jeu très simple, les élèves peuvent, avec un miroir, chauffer l’eau d’une grosse marmite. Et voilà, l’énergie solaire est comprise.
Les élèves peuvent également voir en direct, grâce à des compteurs, combien d’électricité est produite et combien d’électricité est utilisée par le centre. Un autre exemple, très percutant chez les enfants pour montrer que d’autres sources d’énergie sont possibles, est celui du vélo d’appartement. Ian branche son vélo à une petite télévision et celle-ci s’allume grâce aux efforts de notre animateur !
Mais les 4 hectares de CERES ne sont pas qu’au service des enfants. Ils permettent aussi aux habitants de Melbourne de se rapprocher de la Nature en cultivant leur propre potager. Moyennant un loyer, chacun peut avoir son petit « lopin de terre » où cultiver à sa guise légumes et fruits, à condition, bien entendu, de ne pas utiliser d’engrais chimiques.

CERES en bref


Métier

Centre d'animation et de démonstrations de solutions environnementales


Spécificité

Est un "parc d'attraction" des solutions écologiques.


Pourquoi CERES est "Coeur Vert" ?.

En plus d'accueillir chaque année des milliers d'écoliers de MElbourne, CERES sensibilse toute la population à l'intéret des solutions vertes.
CERES fournit également de nombreuses activités pédagogiques, produit sa propre électricité, propose des terrains pour cultiver bio, fournit des prestations de conseil en installation d'énergies vertes, etc.


Où contacter Eco-divers?

http://www.ceres.org.au

Un grand poulailler accueillent toutes sortes de poules qui vagabondent au pied des arbres fruitiers du centre (et y déposent ainsi l’engrais nécessaire !). De plus, le centre produit de nombreux légumes qu’il utilise pour son restaurant bio, ou bien qu’il revend à un prix très intéressant à ses employés, ce qu’apprécie beaucoup Ian.

Un centre communautaire au service de tous et de l’environnement

Un grand marché bio est également organisé à CERES tous les samedis. C’est l’occasion pour tous de visiter les différentes activités du centre autour de l’environnement. Son restaurant est d’ailleurs devenu un endroit très fréquenté où les habitants de Melbourne peuvent y discuter écologie en dégustant une salade épinards-betterave-fromage de chèvre. Des « groupes d’intérêt » se sont ainsi formés et s’y retrouvent régulièrement lors des « green drinks » (des apéritifs verts).

CERES est un endroit atypique, qui présente de très nombreuses solutions écologiques. En repartant du centre nous sommes tous convaincus de l’intérêt et de la faisabilité de ces solutions. Nous avons aussi été sous le charme de notre animateur-guide Ian, qui par son enthousiasme, son dévouement et ses connaissances semble pouvoir transmettre son amour de l’environnement et des énergies renouvelables à des générations d’enfants.
Néanmoins les recettes du restaurant, les visites scolaires, ainsi que la vente de légumes ne permettent pas au centre d’être financièrement indépendant. Il dépend largement de dons de sponsors, ce qui peut être source de dilemme (comment accepter l’argent d’une banque qui communique sur les aides qu’elle fournie aux associations environnementales alors qu’elle finance des déforestations et autres exploitations pétrolières ?). Comme nous avons pu le constater, les différentes activités proposées, aussi ingénieuses et économes soient elles, auraient bien besoin d’un petit « rafraîchissement ». Certains panneaux en bois s’effondrent tandis que les toilettes qui fabriquent du compost ont dû être fermées, le sol s’effondrait sous elles. Le centre recherche activement d’autres sources de financement et tous les dons sont les bienvenus.

CERES est un endroit réellement unique, il serait très dommage que ce lieu d’éveil à l’écologie et d’échanges soit fermé. Cela serait d’autant plus inquiétant si cela arrive dans une ville comme Melbourne, si « riche » et tellement à la pointe de la conscience environnementale. Nous serions d’autant plus inquiets pour les autres initiatives vertes qui pourraient survenir ailleurs….

Retour à la carte des projets
Retour à la liste des articles

Quelques photos pour illustrer l'article :

En route pour Ceres
En route pour Ceres
L'Australie possède largement assez de soleil pour fournir de l'énergie électrique à la planète.
L'Australie possède largement assez de soleil pour fournir de l'énergie électrique à la planète.
Ian nous explique que l'on peut économiser des millions de watt rien que sur les feux de signalisation.
Ian nous explique que l'on peut économiser des millions de watt rien que sur les feux de signalisation.
L'eau des toilettes vient de la douche.
L'eau des toilettes vient de la douche.
2 robinets en cuisine, l'eau courante ou l'eau d'un réservoir en fonction de l'utilisation. Cela permet de sauver beaucoup d'eau
2 robinets en cuisine, l'eau courante ou l'eau d'un réservoir en fonction de l'utilisation. Cela permet de sauver beaucoup d'eau
La maison capte la lumière venant du Nord.
La maison capte la lumière venant du Nord.
Ian nous montre le fonctionnement d'un compost à raisin
Ian nous montre le fonctionnement d'un compost à raisin
Les animaux sont très présents dans CERES
Les animaux sont très présents dans CERES
Le toit du garage est entièrement fabriqué en panneaux solaires
Le toit du garage est entièrement fabriqué en panneaux solaires
Un jeu très instructif pour les enfants : agit sur l'avenir. En répondant à une série de question sur leurs envies et leurs habitudes les enfants peuvent voir le futur tels qu'ils le créent.
Un jeu très instructif pour les enfants : agit sur l'avenir. En répondant à une série de question sur leurs envies et leurs habitudes les enfants peuvent voir le futur tels qu'ils le créent.



Entreprises au coeur de l'ecologie | Coeur Vert | Blog des enfants | Contact | Newsletter | Le voyage
lit, sommier et matelas de qualité | Nettoyage bio à marseille | J + 3863